Mars 2012
/ Article sur le site du salon Viscom, qui présente les solutions et les innovations en impression numérique grand format, enseigne, signalétique, communication sur textile ou sur écran
Viscom-paris.com

/ Qu’est-ce qui vous a attiré dans le projet 'Imag’in the Airport' ?
Il y a tout d'abord la "raison" de cette zone : les exposants sont les entreprises, les personnes, qui permettent aux créatifs de réaliser leurs idées... Ils impriment sur tous supports, presque sans contraintes de format. Finalement la seule limite du projet était la création ! Rendre hommage, mettre en avant, sublimer la technique. Ce projet était un challenge mais aussi un vrai plaisir, car rares sont les projets sans contraintes de réalisation !

Et puis surtout, il y a le thème choisi, l’aéroport. Il peut signifier à la fois un endroit réel de transit mais aussi le concept du voyage, de l'évasion, de l'envolée, du rêve... J’ai d'ailleurs beaucoup travaillé le scénario sur cette idée forte. L’aéroport n’est qu’un prétexte, j'ai surtout utilisé l'idée qu'il évoque : partir en vacances, la passerelle possible vers le bout du monde, s'envoler.

Comment travaillez-vous ?
J'avais des idées fortes en tête, des sensations de grandeur, d'évasion que je voulais illustrer dans ce projet. Puis j'ai pris en compte les spécificités des exposants de Viscom Paris 2012 (les différents supports d'impression, les différents formats possibles, les différents rendus,...) et j’ai fait "matcher" mes idées avec leurs techniques et leur savoir faire.

Sur ce projet, je suis passée de la création a l'exécution. La technique, les outils sont le prolongement de l’esprit, de l'idée. C’est sans doute aussi la raison pour laquelle les organisateurs de Viscom Paris 2012 ont souhaité faire appel à un créatif pour l’animation de cet espace.